Côté jeu

CiNACity est une ville virtuelle dans laquelle

Le serious game propose une véritable population virtuelle vivante avec :
– Une gestion intelligente de la foule (comportements, panique, voyeurisme, comportements spécifiques, pompiers, gendarmes, etc.).

– Une communication non verbale (Animations Procédurales, gestes et visages).

– Un système de dialogue visuel universel. Il est utilisé principalement pour les dialogues avec les victimes dans l’objectif d’établir un premier diagnostic (commotion cérébrale, amnésie, etc.) et avec les secours pour faire un état des lieux.

Des animations expressives qui s’adaptent au contexte :

Dans le serious game CiNACity, la ville est peuplée de personnages virtuels capables d’exprimer des douleurs et des pathologies par le langage de leurs postures et de leurs mouvements. La communication non-verbale est primordiale afin de permettre aux victimes de se faire comprendre et aux apprenants d’identifier les personnes à secourir et de lire le langage du corps qui souffre.

Afin d’accroître la sensibilisation de l’apprenant à l’exercice de premier secours qui lui est proposé, il est nécessaire que les animations des personnages soient crédibles et détaillées. Aussi, le principe de l’animation procédurale que nous utilisons dans CiNACity, permet de créer à la volée toutes sortes d’animations sans nécessairement les avoir prévues à l’avance.  Ainsi, l’apprenant peut communiquer avec les personnages virtuels et ils réagissent à ses actions et à sa présence. Ces animations sont suffisamment riches et détaillées pour être le vecteur d’une communication non-verbale, le langage du corps. L’apprenant est d’autant plus motivé et cela accroît son immersion au sein du jeu.

Posts récents

Catégories